LES ARCHIVES DU MUSÉE GRECO-ROMAIN : Classement et mise en valeur

Une découverte inattendue

 
Eric Gady
Janvier 2007


Actuellement fermé pour cause de réaménagement, le musée Gréco-Romain d’Alexandrie n’en continue pas moins de fournir des documents importants pour les chercheurs. À l’automne 2005, à l’occasion d’opérations liées aux futurs travaux, la billetterie a révélé l’existence d’un local aménagé dans son plafond dont l’accès se faisait par une trappe. Dans cette pièce, les ouvriers du musée ont pu descendre plusieurs m3 de documents plus ou moins bien conservés.

Vues de la trappe donnant accès au local du stockage des archives dans la billetterie du musée

Après renseignements pris auprès de quelques anciens employés du musée, il a pu être établi que ce local servait de dépôt d’archives où s’entassaient les liasses de documents dont le musée n’avait plus besoin. Au début des années 1980, la trappe s’est refermée sur cette mémoire et avec elle, on oublia l’existence de ce stock de documents réapparu comme par miracle il y a peu.

Le classement des Archives du Musée Gréco-Romain d’Alexandrie a été rendu possible grâce à un partenariat entre le Musée Gréco-Romain, dirigé par le Dr Mervat Seif El-Din, qui a assuré personnellement le sauvetage des documents et dont la volonté est de mettre en valeur ce patrimoine, le Centre d’Études Alexandrines (CEAlex), UMS 1812 du CNRS, ainsi qu’avec l’aide de l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), du programme AREA (Archives of European Archaeology), coordonné notamment par Alain Schnapp, et du Ministère des Affaires Étrangères (sous-direction des sciences humaines et sociales). Une première mission a été effectuée du 16 juillet au 26 août 2006 par Éric Gady, auteur d’une thèse de doctorat sur la naissance et l’histoire de l’archéologie en Égypte.

Si vous êtes entrés sur ce site par cette page, cliquer ici pour activer la fenêtre de navigation