Pénélope S. Delta, Alexandrie, Capitale de la douleur, Mémoires 1899,

Présentation traduction et de notes de Marie-Cécile Navet-Grémillet

Littérature Alexandrine, Alexandrie, Centre d’Études Alexandrines, 2013.
ISBN 978-2-11-129850-7. 789 p., cahier de 24 pages d’illustrations.

Taruffe

Fille du président de la Communauté grecque d’Alexandrie Emmanuel Bénaki, Pénélope Delta (1874-1941) nous a laissé un témoignage exceptionnel sur la grande bourgeoisie grecque et cosmopolite. Ces mémoires, rédigés dès 1899 en français, et restés jusqu’à maintenant inédits dans cette langue, constituent la première œuvre de cet auteur très connu en Grèce.

 

Marie-Cécile Navet-Grémillet, docteur en histoire et civilisation de la Grèce moderne, a consacré la plupart de ses travaux à Pénélope Delta. Elle a notamment traduit le roman ‘Ο Μάγκας (Voyou) et sa thèse porte sur les relations de l’auteur avec sa ville natale, Alexandrie.



Ce volume peut être acheté
- en Égypte auprès du Centre d'Études Alexandrines, 50 rue Soliman Yousri, 21131 Alexandrie (Égypte)
- et pour les autres pays auprès de De Boccard Édition-Diffusion, 11 rue de Médicis, 75006 PARIS, France


Si vous êtes entré sur le site par cette page, cliquer ici pour activer les fenêtres de navigation