L'exception égyptienne?production et échanges monétaires en Égypte hellénistique et romaine

édité par Frédérique Duyrat et Olivier Picard

Etudes Alexandrines 10, Institut Français d'Archéologie Orientale, Le Caire, 2005
De nombreux indices peuvent le faire penser: dès 315 av. J.-C., la monnaie d'argent émise à Alexandrie utilise un étalon plus léger qu'ailleurs cependant que les pièces de bronze y jouent un rôle particulièrement important. Des papyrus indiquent que la monnaie étrangère ne pouvait pénétrer dans le pays. D'Auguste à Dioclétien, les empereurs ont poursuivi cette politique avantageuse pour le souverain, en faisant frapper une monnaie à l'iconographie très variéeParallèlement, les papyrus font apparaître une montée impressionnante des prix et les historiens en ont conclu que, tout à la recherche du profit, les Ptolémées auraient déclenché une inflation qui avait ruiné le pays. Ce colloque fait le point sur la question en rassemblant la documentation disponible sur la circulation du numéraire égyptien et en comparant les pratiques monétaires du royaume et de la province à celle des autres États hellénistiques et au reste de l'Empire. L'originalité en est incontestable, mais elle ne se situe pas toujours là où on le pensait et l'Égypte n'est pas cet isolat financier que certains ont parfois supposé. Éclairée par une riche documentation papyrologique, la numismatique égyptienne n'en pose pas moins de graves problèmes d'interprétation dont les discussions cernent les contours et analysent les possibles explications.

Monnaie de bronze lagide. Tête de Zeus Ammon vers la droite.
Diamètre : 34 mm ; 33,89 g.
Fouilles de sauvetage du CEAlex sur le terrain du patriarcat grec à Alexandrie.
(cliché Th. Faucher, archives CEAlex).

La monnaie frappée en Égypte par les rois hellénistiques puis par les empereurs romains représente-t-elle une exception dans l'histoire monétaire de l'Antiquité?


Sommaire

A. Abd el-Fattah, Préface
F. Duyrat et O. Picard, Introduction

ÉPOQUE HELLENISTIQUE
H. Nicolet-Pierre, Les monnaies en Égypte avant Alexandre
F. Duyrat, Le trésor de Damanhour (IGCH 1664) et l’évolution de la circulation monétaire en Égypte hellénistique
F. Burkhalter, O. Picard, Le vocabulaire financier dans les papyrus et l’évolution des monnayages lagides
O. Picard, L’apport des monnaies des fouilles d’Alexandrie
M. Shahin, A Ptolemaic Bronze and Silver Hoard from Kom Trouga
F. de Callataÿ, L’instauration par Ptolémée Ier Sôter d’une économie monétaire fermée
C. Lorber, Development of Ptolemaic Bronze Coinage in Egypt
K. Chryssanthaki, Les monnaies lagides en Égée
A. Davesne, Les monnaies des premiers Ptolémées en Asie mineure et à Chypre
L. Migeotte, Iasos et les Lagides
F. de Callataÿ, Conclusions : Les monnayages d’époque hellénistique

ÉPOQUE ROMAINE
F. Barakat, Gussmünzen im römischen Ägypten
P. Andrieux, P. Fluzin, V. Pichot, M. el-Amouri, O. Picard, Études expérimentales et métallurgiques du moulage des monnaies en bronze de la fin de l’Empire romain
S. Bakhoum, Les monnayages alexandrins d’époque impériale : les étapes de la publication
A. Burnett, The Imperial Coinage of Egypt in the First century AD
E. Christiansen, CoinCirculation in Roman Egypt before Diocletian’s Currency Reform
M. Amandry, La diffusion des bronzes et des billons alexandrins dans le monde romain
B. Lichocka, Bilan des découvertes monétaires dans les fouilles polonaises d’Alexandrie
A. Geissen, La politique monétaire des Antonins
J. Andreau, Le système monétaire partiellement « fermé » de l’Égypte romaine
S. Abd el-Raouf Abbas, Some overstruck Coins from the Time of Heraclius
M. Amandry, Conclusions : Les monnayages d’époque romaine