La vaisselle en faïence d'époque gréco-romaine
Marie-Dominique Nenna et Merwatte Seif El-Din

Etudes Alexandrines 4, Institut Français d'Archéologie Orientale, Le Caire, 2000

La collection de vaisselle en faïence d'époque gréco-romaine du Musée gréco-romain d'Alexandrie est l'une des plus riches du monde. Cette vaisselle, qui séduit par les couleurs variées de sa glaçure, son riche répertoire morphologique et surtout iconographique n'avait pas jusqu'à présent bénéficié d'une étude de synthèse. En se fondant sur un corpus de 1800 objets (provenant pour un tiers du Musée gréco-romain, pour les deux tiers restants des grandes collections publiées ou inédites d'Egypte, d'Europe et des Etats Unis), les auteurs dressent un état des connaissances sur les techniques de fabrication, les ateliers, la diffusion et la datation de cette vaisselle, les formes, les décors. Une attention particulière est portée aux rapports que la vaisselle en faïence entretenait avec les productions contemporaines réalisées dans d'autres matériaux pour tenter de mieux définir le répertoire typologique et décoratif en usage dans l'Egypte ptolémaïque et impériale.
Vase en faïence découvert dans la nécropole de Hadra (Alexandrie). Début du IIIe siècle av. J.-C. (IFAO/A.Lecler)