Les dernières nouvelles du terrain

mosaique nilotitque - détail
Jean-Yves Empereur
Directeur du CEAlex
Mars 2011
Ci-contre : Un détail de la mosaïque nilotique, actuellement en cours de restauration, avec un hippopotame.
Cliché André Pelle, © CEAlex

Avec la Révolution du 25 janvier 2011 l’Égypte vit des moments passionnants de sa longue histoire et nous sommes les témoins privilégiés de ces événements qui transforment d’un seul coup le paysage égyptien, avec le sentiment de vivre de grands moments d’une Histoire qui s’accélère. Dans le négatif, les pillages des sites et des entrepôts archéologiques un peu partout dans le pays ne sont pas encore répertoriés ni même arrêtés et nous attendons encore la reconfiguration du Conseil Suprême des Antiquités, sous forme d’un nouveau ministère.
Au plan local, nous assistons à une rapide transformation des mentalités, avec une parole libérée et une expression d’une étonnante fraîcheur, dans un appétit nouveau d’apprendre, une soif de connaissance et de découverte. Nous sommes ainsi sollicités tous azimuts : le syndicat des guides touristiques –malheureusement au chômage technique- nous a demandé une mise à niveau incluant les dernières découvertes sur le terrain : nous avons déjà donné 4 journées et bien d’autres sont déjà programmées dans les semaines qui viennent, avant le redéploiement d’un tourisme culturel que nous espérons imminent. Les Conservateurs du SCA suivent nos semaines en muséologie/muséographie ; quant aux Inspecteurs, les formations ont pour sujet la céramologie, la photographie en archéologie, le dessin des objets de fouilles et des blocs d’architecture, les SIG, etc. Au total, ce sont des dizaines d’heures de formation qui sont ainsi consacrées à nos collègues et nous faisons face à une demande d’une école de fouille. Nous ferons de notre mieux pour y répondre, même si nous sommes conscients que cet exercice demande un encadrement nombreux et de haute qualification, donc un important investissement financier spécifique, non prévu jusqu’à présent dans nos budgets.

Nous remercions particulièrement les autorités du Centre National de la Recherche Scientifique pour son soutien efficace durant cette période riche en événements, notamment l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (InSHS) et à l’intérieur de celui-ci la Direction des laboratoires à l’étranger. L’investissement du CNRS à Alexandrie se traduit par l’octroi de moyens supplémentaires, notamment avec un poste de gestionnaire (à 1/3 temps) et un autre de concepteur de programmes (à ½ temps).
Quant au Ministère des Affaires étrangères et européennes, il nous soutient fidèlement dans la découverte de Maréa, cet habitat situé à une cinquantaine de kilomètres au sud d’Alexandrie. Cette installation, nous le savons désormais grâce à nos fouilles, n’est pas byzantine : elle remonte à la haute période hellénistique, montrant l’importance de l’investissement des premiers Ptolémées dans l’arrière-pays alexandrin.
Les fouilles ont également progressé sous l’eau, avec une belle campagne sur le site du Phare ainsi qu’à la citerne médiévale el-Nabih.

L’exposition sur l’histoire de l’hydraulique alexandrine a connu un superbe succès au Laténium de Neuchâtel, avec environ 25.000 visiteurs du 22 octobre 2009 au 30 mai 2010. Nous sommes en train de la créer dans la ville du Mans où elle sera inaugurée le 25 novembre 2011, avec un nouveau catalogue avec des études signées par tous les membres de l’équipe du CEAlex, sous la houlette d’Isabelle Hairy.

Une exposition sur les mosaïques est aussi en préparation, avec le Musée d’Art et d’Histoire de Genève. La restauration des mosaïques avance, tesselle par tesselle, et on verra ici le travail en cours sur le magnifique pavement romain provenant de Thmouis, au centre du Delta, qui montre des scènes nilotiques avec pygmées, crocodiles et hippopotame et, au centre, un banquet sous un dais. Cette mosaïque rejoindra les autres dont l’équipe des 8 restaurateurs du CEAlex sous la direction de Hana Tewfick a assuré la restauration en vue de leur exposition dans le futur musée de la mosaïque.

CEAlex
La mosaïque 21641 du Musée gréco-romain en cours de restauration par l’équipe du CEAlex
dans l’entrepôt du Conseil Suprême des Antiquités à Shallalat. Cliché J. -Y. Empereur, © Cealex.

Les thèmes de recherche

Aux 5 projets de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) auxquels participe le CEAlex (deux arrivant à échéance cette année, « Suds, imaginaires et imaginaires des Suds » et « L’enfant et la mort dans l’Antiquité ») s’ajoute désormais un programme franco-allemand intitulé « Céramalex » : avec l’Université de Cologne et l’IFAO, une quinzaine de spécialistes étudieront le faciès de la céramique produite à Alexandrie et dans sa région, débouchant sur un atlas qui sera mis en ligne.

Par ailleurs, les études portant sur les relevés architecturaux en 3D, aussi bien sous l’eau qu’à terre, continuent au sein de l’ANR SeARCH cf. http://anr-search.labri.fr/web ainsi qu’en collaboration avec l’Institut Géographique National et l’Ecole Supérieure Nationale de Géographie.

La bibliothèque

La bibliothèque du CEAlex monte en puissance, avec un rythme important : pas moins de 718 volumes, articles et périodiques sont entrés dans les collections, mettant désormais plus de 12.000 titres à la disposition des universitaires, des chercheurs et des archéologues du Conseil Suprême des Antiquités. Je rappelle qu’on peut le consulter sur le site web du CEAlex, à l’adresse http://www.cealex.org/bibliotheque

Les publications

http://www.cealex.org/publications
L’ouvrage collectif Alexandrina 3 a paru, 19ème volume de la collection des Études alexandrines. Trois autres volumes sont sous presse : Alexandrie ottomane 1 par Michel Tuchscherer et Maria Pia Padani et Images antiques d’Alexandrie par Hélène Fragaki paraîtront d’ici quelques semaines, tandis que La vaisselle fine de l’habitat alexandrin, Contribution à la connaissance de la mobilité des techniques et des produits céramiques en Méditerranée orientale du IIe siècle av. J.-C. à l’époque claudienne par Sandrine Elaigne sera disponible avant la fin de l’année. On peut commander en ligne ces ouvrages sur le site de l’IFAO, http://www.ifao.egnet.net.

Les films

De nouveaux films documentaires ont été réalisés par les vidéaste Raymond Collet et André Pelle, notamment sur les bateaux traditionnels du lac Borollos et d’autres sont en cours.
Consulter le catalogue

Le service pédagogique

Le service pédagogique du CEAlex a conçu et organisé, en fédérant de nombreux partenaires alexandrins les premières journées du patrimoine dans cette ville en octobre 2010. Près de 2000 visiteurs, un beau score pour une première qui sera réitérée au début du mois d’octobre prochain. Nos deux animateurs, Marwa el-Gawad et Louise Rolland (Volontaire Régionale de Coopération de la région PACA) participent aussi aux journées de la science et ils forment les Inspecteurs du SCA aux visites des sites dont ils ont la charge vers un public scolaire. On pourra suivre leurs activités sur le site http://www.cealex.org/pedagogie

Les sites web

Sous la houlette du webmaster Danielle Guiraudios, le CEAlex dispose de plusieurs sites web, répondant aux axes de ses recherches. Outre le site général www.cealex.org, on consultera le site dédié aux amphores http://www.amphoralex.org, celui des études ottomanes http://www.cealex.org/ottoman, du service pédagogique qui vient d’être mentionné ainsi que des différents programmes de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) auxquels participe le CEAlex : EMA - IMASUD - SeArch - PFE (Presse Francophone d’Egypte) - CERAMALEX (en cours)

Remerciements

Je voudrais finir en renouvelant mes remerciements pour les institutions qui nous soutiennent : outre le CNRS dont j’ai déjà souligné le rôle prépondérant ainsi que le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes, nous avons reçu l’aide du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

Enfin, nous souhaitons succès et prospérité à la nouvelle Association des Amis du Centre des Études Alexandrines-Île de France qui s’ajoute à celle de Sarthe-Alexandrie.
Ces deux associations contribuent efficacement au sauvetage du patrimoine culturel d’Alexandrie et nous en remercions tous leurs membres.

si vous êtes entré sur le site par cette page, cliquer ici pour activer la fenêtre de navigation
notes précédentes
juin 2001
décembre 2001
mai 2002
décembre 2002
février 2004
décembre 2005
juillet 2006
janvier 2007
février 2008 décembre 2008 décembre 2009