Restauration, conservation et étude du matériel archéologique

MOSAÏQUES ET PEINTURES

cliquer pour agrandir
Médaillon central de la mosaïque à la Méduse, chantier du théâtre Diana
Cliché © CEAlex

Une série de mosaïques - dont celle à la Méduse - ont été découvertes au cours des fouilles de sauvetage du Bruccheion et des peintures dans la Nécropolis, notamment un lit peint exceptionnel. Leur intérêt intrinsèque est fortement augmenté par des contextes précis. Elles couvrent une chronologie large du IIIème siècle avant J.-C. jusqu’au IIème siècle après J.-C.

Ces découvertes de fouilles s’ajoutent aux peintures murales récemment décelées grâce aux rayons ultraviolet dans les catacombes de Kôm el-Chougafa. L’ensemble, d’après les spécialistes chargés de ce dossier, renouvelle la documentation alexandrine. Les premières publications ont pris place dans le Bulletin de Correspondance Hellénique et dans les Etudes Alexandrines 1. Ce thème d’étude devrait se développer pendant plusieurs années.


Conservation et restauration :

Près d'un an après sa découverte en 1995 sur le site de l'ancien théâtre du Diana, une intervention de dépose a été mise en place afin de sauvegarder la mosaïque à la Méduse menacée de destruction par un chantier de construction.
Les travaux de restauration du médaillon central ont été menés par une équipe associant restaurateurs français et égyptiens sous la direction de Patrick Blanc - responsable de l'Atelier de conservation et de restauration de mosaïques du Musée de l'Arles et de la Provence antiques .

Pour en savoir plus : "Un exemple de conservation et de restauration d'un pavement antique"