TOPOGRAPHIE ET URBANISME

L'habitat

cliquer pour agrandir
chantier de l'ancien théâtre Diana
(1994-1997)

Ce premier thème guide les fouilles d’urgence à terre. Parmi la dizaine de terrains que le Service Archéologique Egyptien nous offre de fouiller chaque année, nous en retenons deux ou trois au maximum, en relation avec nos possibilités financières et nous les choisissons dans le même quartier, dans le but d’assembler plus facilement les pièces de cet immense puzzle. Outre l’étude de la stratigraphie alexandrine que nous retrouvons d’une fouille à l’autre et qui commence à nous être familière, notre but est une meilleure connaissance de la topographie de la ville, avec son réseau viaire, sans oublier la muraille et l’hydraulique qui font l’objet de recherches plus générales sur l’ensemble de la cité. Les fouilles ont mis au jour des maisons hellénistiques et romaines, en assez bon état de conservation pour donner une idée de l’occupation des sols dans le quartier du Bruccheion, au sud-ouest des palais royaux.

cliquer pour agrandir

Salle à manger ornée d'une mosaïque de galets (début IIIème siècle avant J.-C.)

Chantier du jardin de l'ancien Consulat Britannique (1994, 1996-1997)

Clichés © CEAlex